Sauvetage d'un tueur

Posté le 11 janvier 2011

« Je suis à Naujac pour y passer la nuit. Il me faut me dépêcher car la nuit tombe et j’ai encore la tente à monter. Si par hasard tu passes dans le coin demain… »

 

Une fois de plus notre Président n’avait pas résisté à l’appel de la forêt. Sa longue journée de travail assumée il avait préparé son sac de montagne, pris sa houe et quelques plants, sans oublier le bidon d’argile et s’était posté au bord de la route. Deux voitures et deux heures plus tard il était déposé à l’extrémité du chemin qui mène en deux kilomètres à la parcelle dont il entendait achever la révision. La nuit était tombée, personne à des kilomètres à la ronde.

Distraction présidentielle

Posté le 23 décembre 2010

Compte rendu de l'Assemblée Générale Annuelle de l'Association « Du Pin sur la Planche » 10 décembre 2010

 

Une fois n'est pas coutume l'AG annuelle de l'asso s'est tenue dans un lieu public, à savoir la salle haute du restaurant « Lou Grill ». Le patron, un camarade de Fac d'un des membres éminents du bureau exécutif avait accepté de cuisiner les pièces de sanglier et de chevreuil rapportées d'une de nos expéditions. Le Président Simone avait, en outre, poussé le souci du détail jusqu'à acheter lui-même le pain qui serait servi à table.

Le deuxième cercle

Posté le 13 octobre 2010

__ Rappelle-moi combien de kilomètres nous avons déjà plantés sur cette Allée, Olivier.
__ Pour être précis pas loin de 4 kilomètres, Jean-Paul !
__ Il en reste donc 246 devant nous ?
__ Eh, oui, cette année nous n’avons pas fait grand-chose.
__ Dans ces conditions il ne faut pas mollir. 

 

Ce dimanche nous sommes revenus à Carcans-Couyras pour une journée de révision de l’Allée. Il pleut mais nous espérons une amélioration dans l’après-midi.

Nuages sur la grande allée

Posté le 20 mars 2010

Somme toute l’automne 2009 a été fructueux pour notre grand projet. La bienveillante compréhension de deux propriétaires de Sainte Hélène nous a permis de progresser de plusieurs centaines de mètres sur des parcelles de jeunes plantations.
La situation s’est un peu compliquée à partir de là.

 

Deux incidents auraient pu nous mettre la puce à l’oreille :
Tout d’abord une partie de notre matériel, innocemment laissé comme d’habitude entre deux rangs de pins, nous a été dérobée.

Compte rendu de l'assemblée générale de l'association

Posté le 22 décembre 2009

L’AG s’est tenue le vendredi 11décembre 2009 au 45 rue Saint Rémi à Bordeaux.
Etaient présents : Le Président Simone, le Trésorier Léonard, excusée la secrétaire Cécile Baritaud, de nombreux adhérents se pressaient sur les bancs.
L’ordre du jour suivant a été respecté :

à l'ouest un peu de nouveau !

Posté le 13 octobre 2009

Comme certains ont pu s’en apercevoir nous avons bénéficié d’un été superbe qui a fait le bonheur des estivants. Cette sécheresse émaillée de rares averses a perduré presque quatre mois et les têtes pensantes (eh, oui, il y en a) de l’association « Du pin sur la planche » s’arrachaient leurs éventuels cheveux. De nombreux sujets ont été plantés en effet jusqu’au mois de juin sur la commune de Carcans et il était à craindre que, sans arrosage, cet été mette un terme à leur courte existence. Pour dire les choses carrément cela a presque gâché les vacances que s’était chichement accordé le Président Simone. Il culpabilisait un maximum tout en randonnant dans la montagne, se disant qu’il serait plus à sa place en distribuant un peu d’eau à chacun de ses petits pins chéris. Dans la pratique ce n’est pas simple sans véhicule, sans eau disponible (fossés à sec) et dans cette lande isolée. Cela a été fait une fois, quand même.

Safari en altitude

Posté le 13 mai 2009

Le piéton arpentant les ruelles de la vieille ville ne doute de rien quand il croit avoir tout vu de son trottoir. Il estime que pour remarquer tel mascaron pittoresque, tel balcon ouvragé il a compris le mystère des lieux. Des locataires discutent sur le pas de leur porte, un chien errant renifle le pied des murs, une vieille dame entrouvre sa croisée pour mieux surveiller sa voisine.
« Pfeeuh, se dit le piéton, c’est d’un banal à pleurer. Vivement les vacances, je partirai au delà des mers vers l'aventure. »

 

Inutile d'aller si loin, petit bonhomme, les sensations fortes tu peux les rencontrer ici même, au cœur de Bordeaux.

<<  1 2 3 [45 6  >>