Si d'aventure...

Posté le 01 octobre 2013

Bonjour à tous,...

 

Ne croyez pas que la Grande Allée est abandonnée…
Elle végète (ce qui n'est pas dramatique pour une allée végétale...) vu que depuis 2 ans nous peinons... principalement, pour des problèmes de…. juste trajectoire…
Il s'agit - tout simplement - de trouver de nouvelles parcelles pour prolonger nos 5 KM (en pointillé) pour arriver à finir - encore plus simplement - les 250km prévus !
Si au moins on pouvait trouver 1km (dans le bon axe) de plus… on aurait l'impression de faire … un grand pas en avant… plus que 244km...

Opération tiramisu

Posté le 23 février 2013

Nous l’avons déjà prouvé à maintes reprises ce ne sont pas quelques averses qui sauraient nous décourager et nous étions 6 à nous retrouver place Tourny ce dimanche pourri de la mi-février. Il y avait là, à côté de Katy, Muriel et Jean-Baptiste, planteurs confirmés, un néophyte bavard et korsakovien, sympathique au demeurant. A Carcans nous avons de plus récupéré Loliv, un viticulteur du Haut-Médoc, venu se proposer à la suite de la lecture d’un article sur nos activités. Du moins il me semble.

 

Yves aurait préféré que nous commencions par travailler un moment, histoire de réviser en ¾ d’heure une parcelle d’une centaine de mètres.

Valse-hésitation sur la grande allée

Posté le 10 décembre 2012

Le visiteur familier du site «www .dupinsurlaplanche.org » reste quelque peu sur sa faim, aucune nouvelle, aucun texte inédit depuis le mois de mars dernier. Que se passe-t-il au pays de la Grande Allée ? Y-a-t’il un pilote dans la forêt ? Des précisions, des éclaircissements sont attendus : et ce n’est pas ici qu’on va les lire…

 

L’année 2012 a été, en effet, un peu particulière. Nous avions achevé au mois de mars la parcelle chez nos amis militaires du camp de Souge lorsque le Président, se documentant au service du Cadastre, s’est persuadé que nous avions commis une (légère) erreur d’orientation à partir de la parcelle jouxtant Carcans et Brach, dite Lagune « sanglier ».

Avec la participation exceptionnelle de...

Posté le 18 février 2012

Dans ses moments d’euphorie le Président est convaincu de pouvoir entrainer dans son sillage toute personne sensée et un minimum sensible à la problématique de la nature, de sa sauvegarde, de son embellissement. Par ailleurs son jeunisme latent l’incite à attirer dans notre groupe tout ce qu’il rencontre de bipèdes de moins de trente ans, de préférence chromosomiqués XX.
Il s’ensuit que les participants à cette Assemblée Générale Annuelle de l’Association Du Pin sur la Planche étaient de nature et d’origine diverses. Sur les quinze personnes qui ont fait acte de présence, je n’ai relevé que six adhérents à jour de leur cotisation. Plutôt qu’une assemblée ce fut une réunion d’information et de promotion de notre projet, il suffit de s’entendre sur le thème.

Matériel défaillant

Posté le 16 novembre 2011

« Ah, bien, bravo François ! Félicitations ! Deux manches de houe cassés en moins d’une heure, tu établis un record.» Le Président s’éloigne en maugréant et pestant contre la maladresse de ses dévoués collaborateurs. Nous sommes nombreux aujourd’hui et, de fait, nous risquons d’être limités par le manque d’outils. François, plein de dynamisme et de bonne volonté est un peu décontenancé par les évènements mais se console dix minutes plus tard quand Yves revient, penaud : « Mince, moi aussi j’ai cassé un manche ! » .

Pendant ce temps-là

Posté le 09 août 2011

Nous avons connu une saison 2011 assez contrastée. Et cela n’est pas indifférent au planteur de pin parasol, soucieux de la survie de ses sujets laborieusement mis en terre cette année. En effet, passer le cap du premier été est déterminant. Si le plant survit on peut espérer qu’il tiendra avec plus ou moins de vigueur et d’enthousiasme, certes, mais ayant planté ses racines il doit être à même de se débrouiller tout seul. Or donc, le printemps s’est montré exceptionnel d’ensoleillement et de faibles précipitations. Avril, Mai, Juin et la première semaine de Juillet étaient épatants pour le promeneur et l’amateur de longues stations sur la plage. Celui-ci aura pu cultiver à loisir son mélanome cutané comme aime à le rappeler notre vénéré Président.

La clef du champ de tir

Posté le 14 mai 2011

Ce premier semestre 2011 se présente assez bien pour nos travaux. Nous nous sommes rapprochés de Bordeaux et deux parcelles nous occupent depuis quelques mois. Sur la commune du Temple mais à sa frontière Est, près de la sablière, nous avons été accueillis par un sympathique groupie télévisuel de notre Président. Ses forêts sont aisément accessibles, et pour le premier segment, avec des arbres de trois ans, l’idéal pour nous. Nous y sommes allés plusieurs dimanches avec des effectifs allant de 2 à 10 suivant les occasions. Une fois, et je n’étais pas là pour voir la scène, une de nos autos s’est magistralement plantée dans la boue et sans le secours du propriétaire et de son tout-terrain elle y serait encore.

<<  1 2 [34 5 6  >>