Valse-hésitation sur la grande allée

Posté le 10 décembre 2012

Le visiteur familier du site «www .dupinsurlaplanche.org » reste quelque peu sur sa faim, aucune nouvelle, aucun texte inédit depuis le mois de mars dernier. Que se passe-t-il au pays de la Grande Allée ? Y-a-t’il un pilote dans la forêt ? Des précisions, des éclaircissements sont attendus : et ce n’est pas ici qu’on va les lire…

 

L’année 2012 a été, en effet, un peu particulière. Nous avions achevé au mois de mars la parcelle chez nos amis militaires du camp de Souge lorsque le Président, se documentant au service du Cadastre, s’est persuadé que nous avions commis une (légère) erreur d’orientation à partir de la parcelle jouxtant Carcans et Brach, dite Lagune « sanglier ». Il aurait fallu aller « un peu plus à l’Ouest » (comme dirait le Professeur Tournesol ). Le lecteur attentif des comptes rendus précédents fera observer à son entourage qu’une telle erreur avait déjà été signalée lors de l’AG fin 2010 (lire, sur le site, le récit « Distraction Présidentielle »). Nous avions planté sur la commune de Sainte Hélène pendant six mois avant de devoir rectifier notre trajectoire en donnant un coup de barre vers l’Est. Il s’avère que cette rectification était trop vigoureuse et que le juste est entre les deux : « in medio stat virtus » comme le répète Yves. Nous sommes toutefois quelques-uns, au comité de Direction, à estimer que tout cela n’a aucune espèce d’importance compte tenu de la progression en pointillés de la Grande Allée où les traits sont beaucoup moins nombreux que les blancs.

 

« Mais non, nous rétorque le Président Simone, il faut penser au regard de nos successeurs dans l’Association, dans une centaine d’années ! Ils s’étonneront de nos errements. Efforçons-nous de rester dans le droit fil de l’Allée. »

 

Aussi, quoiqu’il lui en coûtat, Yves a décidé au mois de Mai qu’il fallait revenir en arrière et reprendre notre tracé à partir de Carcans. Personnellement je crois sincèrement que l’utilisation d’une carte IGN nous aurait évité ces valses hésitation. Mais, bon, faire et défaire c’est toujours faire quelque chose et l’important est de partager des moments festifs.

 

L’été 2012 a été consacré à l’entretien des plantations antérieures, y compris les déviantes (pour des raisons affectives que chacun comprendra) : débroussaillage, paillage, remplacement des sujets défaillants et arrosage.

 

En novembre nous avons fait un repérage sur la commune du Temple. Muriel, une Erasmus en sociologie disposée à observer les mœurs étranges des Aquitains, nous accompagnait. Cet équipage a fait son effet car on m’a demandé si j’étais salarié à plein temps de l’association ! Diantre, si mes patients apprenaient ça ! Bref, le propriétaire nous a proposé de planter nos pins le long d’une piste forestière qui se trouve être dans une orientation quasi idéale (le « quasi » pose problème pour certains). Accès facile, accueil compréhensif sur des landes où les terres du fils jouxtent celles du père, puis de la sœur et plus loin de la tante. A l’heure où j’écris ces lignes nous attendons toujours le feu vert de ce petit monde.

 

Notre AG aura lieu en début d’année prochaine, préparez vos cotisations (20€) et apprêtez vos bottes, nous allons bientôt sortir !

 

par Olivier F. Léonard - Décembre 2012

Commentaires (0)

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.